L'interview de la mort qui tue.. ( Première partie )

M : Bonjour chère humaine que je tolère au quotidien sur mon territoire ! 

J'ai souhaiter te poser quelques questions sous forme d'interview, car j'ai pu lire un de tes précédents mail qui contenait un questionnaire où il t'étais possible de mettre en avant ton activité de médiumnité et de voyance (oui je sais, quand tu as le dos tourner je fouine, surtout la nuit quand tu dors et que je suis en vadrouille nocturne).

Ce questionnaire tu l'as renvoyer compléter avec le plus de soin possible et visiblement il n'a pas été assez percutant ou bien un peu trop honnête, vu qu'il n'a pas été publier sur le dit site qui te l'avait fait parvenir. 

Bref, ne nous attardons pas sur cette petite erreur de parcours car comme on dit : "on est jamais mieux servit que par sois même".

Très entreprenante que je suis, j'ai donc décider de te donner la parole, même si il ne faut pas trop t'y habituée car cela ne sera pas tout les jours que je te laisserai envahir MON espace au sein de MON site que J'AI créer de MES pattes !

 

C : Ohhh merciii ma piiitite minouille que j'ad.....

 

M : (coupe la parole)  Tss tss tss tss tss ! Attends mémère ! Pas de familiarités ! On n'est pas en mode "calinoux du soir dans le plumard", restons professionnelles si tu veux bien.. C'est ma réputation qui est en jeu là..

 

C : Oui pardon Minuit, merci de m'accueillir au sein de ton boudoir pour cette interview. 

Je suis vraiment honorée de l'invitation.

 

M : Ok la viok ! Première question : Pourquoi avoir décider de te lancer dans cette belle aventure que sont la médiumnité et la voyance ? 

 

C : Tout d'abord il faut savoir que ce n'est pas chose aisée que de se décider à franchir le pas car cette activité est très mal perçue dans notre société actuelle et paradoxalement secrètement très sollicitée. 

De nos jours le monde dans lequel on vit ne fait pas dans "l'amélioration" au quotidien avec les gens qui sont de plus en plus nombrilistes, narcissiques, violents etc..

Certaines personnes perçoivent leur avenir comme incertain. Je pense que quelque part ils ont besoin de trouver des conseils sur une direction à prendre dans leur vie ou pas et aussi le besoin d'être rassurer ou même encore parfois simplement d'être écouter.

D'un autre côté les charlatans pullulent sur la toile et certaines sociétés tournent à plein régime sur le dos de la détresse humaine. Je trouve cela écœurant et c'est en ce sens que j'ai voulu mettre mes capacités au service des autres, pour à mon humble échelle essayer de changer la vision négative de cette activité. 

 

M : Comment se fait il que des sociétés telles que celles dont tu parles se retrouvent finalement placées en pôle position sur google et qui cartonnent en plus en abusant de la détresse humaine ?  

 

C : Tout simplement parce que le système est bien rôder, il y a de gros investissements financiers dans la publicité et derrière du personnels formé à raconter ce que les gens on envie d'entendre. Pratiquer la complaisance à but commercial est non seulement selon moi un abus mais également très dangereux. Car tu n'imagines pas le nombres de personnes qui sont prêtes à s'endetter tant elles sont fragiles et ont ce besoin vitale d'entendre ce qu'elles souhaitent.

C'est totalement destructeur et cela peut finir mal surtout quand une forme d'addiction s'installe.

 

M : Qu'est-ce qui te différencies de ces sociétés ? 

 

C : Je ne pense pas être une personne malveillante de nature, bien au contraire et si je peux aider les gens afin qu'ils se sentent mieux et bien j'en tire une certaine satisfaction dans le fait de me sentir utile aux autres.

Cependant ce n'est pas pour autant que je suis dans la complaisance, je ne suis pas là pour dire aux gens ce qu'ils ont envie d'entendre à tout prix. 

Bien évidemment je ne suis pas une méchante fille qui va prendre un malin plaisir à dire des choses négatives, mais disons qu'il me faut faire preuve de tact et arrondir les angles afin de ne pas non plus blesser.

Souvent on dit que la voyance c'est de la psychologie et bien moi je pense que la voyance c'est de la voyance avec tout ce qu'elle comporte : la capacité de voir les événements dans le passé, le présent et le futur. La psychologie intervient en effet au moment de transmettre les informations perçues de manière à ce qu'elles soient le mieux comprises et que cela ne soit pas mal interpréter.

 

M : Peux tu nous parler de deux expériences qui t'on troublées mais également permis de te conforter dans le fait que tes capacités sont bien ce qu'elles sont ? Une pour la voyance et l'autre pour la médiumnité.

 

C : Oui alors en ce qui concerne la voyance, cela remonte à 2017 je discutai avec une personne (un homme) que je connaissait à peine et tout d’un coup je lui ai demander si le premier amour de sa vie avait un prénom qui commençait par un « E » et si la fille s’appelait Élodie.. Je n’ai plus entendu parler de lui pendant quelques semaines.. Il est revenu me voir un jour en me disant qu’il avait fais le tour des réseaux sociaux pour chercher où j’aurai pu trouver cette information, mais en vain.. Il m’a alors dis que je devrai songer à me lancer dans ce domaine.

En ce qui concerne la médiumnité, cela remonte à quand j’étais petite.. Je ne sais plus trop quel âge j’avais et une nuit je me suis réveillée en sursaut car un vieil homme en costume me fixait et était au pieds de mon lit. Je me souviens que ma mère est venu me voir et me prendre dans ses bras, en me disant que cela devait être un cauchemar, mais non le vieil homme était toujours présent dans ma chambre. Cette expérience à été disons assez forte au point que mes capacités se sont mises en sommeil pendant quelques années, la peur ayant prit le dessus.. A l’heure actuelle encore il n’est pas simple de se défaire de ces peurs engendrées le plus souvent par la société elle même..

 

M : As tu déjà consulter des médiums ? Et que conseillerai tu à une personne qui souhaite consulter ?

 

C : Oui à vrai dire j’ai déjà consulter et je continuerai probablement à le faire sachant qu’il y a des domaines où il m’est difficile de garder assez de distance quand cela me concerne directement.

 

En ce qui concerne le conseil que je donnerai et bien c’est avant tout de s’écouter soi même pour choisir le praticien, ensuite fuir les personnes qui promettent résultats, retour affectif, réclament des sommes vertigineuses ou bien encore se font passer pour des médecins ! Cette pratique est illégale et passible de poursuites, d’une amende voir de la prison.

Il faut faire preuve de bon sens, ne pas forcément chercher ce qui brille le plus sur la toile car souvent à part la coquille le reste est vide.. Ce qui est encore mieux reste selon moi le bouche à oreilles.  

 

M : Que dirais tu aux personnes septiques concernant le domaine ésotérique ?

 

C : Et bien déjà je tiens à préciser que je ne crois pas en dieu et que pour moi il n’y ni paradis, ni enfer, et que je ne fais partie d’aucune secte ! RIRES

Je ne suis pas là pour forcer qui que ce soit à croire en quoi que ce soit, je ne fais que rapporter les choses en fonction de mon vécu. Moi même à une certaine époque quand mes capacités on émergées à nouveau j’avais la sensation de devenir folle, mais ce n’est pas le cas, même si il est vrai que j’ai une personnalité assez originale c’est vrai, je le conçois.

Alors après comme je le dis souvent il faut essayer avant de juger.. C’est selon moi ce qu’il y a de mieux à faire.

 

Bon si c’est pour faire une consultation et me tester sur des choses que les gens savent déjà je dis : STOP ! Ne dépensez pas votre argent dans ce type de démarche toute aussi débile que : « Je voudrais connaître les chiffres du loto ! » ou encore : « Allô, heu non je ne parle pas , c’est vous la voyante.. » et j’en passe.. Ne perdez pas votre argent et ne me faite pas perdre mon temps..

 

M : Que répondrai tu aux personnes qui estime que tes services devraient être gratuits ?

 

C : Je leur répondrais simplement que tout travail mérite salaire, que quand je vais chez le boulanger du coin, il ne me donne pas ma baguette gratuitement et que si ils ne sont pas satisfait de la non gratuité de mes services, qu’ils travaillent eux même leurs propres capacités psychiques..

Car il n’y a pas d’élus, ou de « dons de naissance » ou encore des « dons transmis de mère en fille ». Les capacités sont en chaque être humain.. Mais c’est comme le piano, tout le monde peut en jouer en apprenant et en travaillant, mais il y en a qui seront plus disposés que d’autres à en jouer plus facilement, même si tout le monde peut le faire avec du travail..

En ce qui concerne les tarifs que je propose ils sont loin d’être inaccessibles.

 

M : Que penses tu de l’INAD (Institut National des Arts Divinatoires) ?

 

C : Personnellement, je n’en pense rien de plus que pour moi c’est un beau cocktail rempli le plus souvent de pseudos adhérents qui sont clairement des charlatans, il n’y a qu’à constater que la majeure partie des plaintes sont faites le plus souvent à l’encontre des adhérents à cette supercherie, car si le simple fait de s’affubler d’une carte pseudo professionnelle qui n’en n’ai pas une légalement, à environ 200 euros l’adhésion (au passage) pour être reconnu comme praticien de qualité alors que l’on me laisse 5 minutes histoire de me marrer.. Déjà s’auto proclamer institut alors que les arts divinatoires ne sont en aucun cas une science exacte…Sans commentaire..

Je pense qu’il revient à chaque personne qui fait de la voyance ou autre son métier, de faire preuve de bon sens, et surtout de moral envers les consultants.

En ce qui me concerne je n’aime pas que l’on m’impose une manière de penser ou de faire les choses juste pour rentrer dans un moule, plus manipulable au final..

A bons entendeurs !

 

M : Merci d’avoir répondu à ces questions, la première partie de cette interview est maintenant finit,

je vais aller prendre un peu de croquettes, faire une petite pause avant de m’attaquer à la seconde partie !