L'interview de la mort qui tue ( Seconde partie )

M : Nous revoilà donc, pour la seconde partie de cette interview de la mort qui tue !

Alors pour reprendre je vais commencer par une question sur la mort justement..

Quelle est l’expérience personnelle avec les entités qui t’as particulièrement touchée le plus ?

 

C : Je ne peux pas ne pas parler de ma grand-mère paternelle concernant cette question..

A une époque je me suis interrogée sur l’endroit où elle reposait.. Les histoires de famille étant légion dans la vie de pas mal de monde, je n’ai pas été épargnée.. Donc très compliquer pour aller me recueillir sur sa tombe.. Une nuit j’ai fais un rêve étrange.. J’ai rêver d’elle qui était au loin en haut d’un immeuble, au balcon. Elle m’observais alors que j’étais au milieu d’une foule de gens. Puis je ne sais pas comment mais je l’ai entendu me parler au creux de l’oreille et à vrai dire c’était assez flou et très perturbant car s’était comme un chuchotement que l’on pourrait entendre via un poste de radio et je ne comprenais pas ce qu’elle essayait de me dire, quand tout d’un coup la foule s’est écartée pour laisser un homme qui me semblait familier et deux petits garçons s’approcher de moi..

Ce rêve m’a beaucoup perturbée car non seulement je sais que c’est bien elle qui est venu me voir dans un rêve et j’en ai d’autant plus la certitude depuis que j’ai appris que mon parrain (le plus jeune de ses enfants) avait refait sa vie et qu’il avait eu deux enfants ( deux garçons, des jumeaux ) dans cette nouvelle union. Mais ce n’est pas tout, j’ai également appris que ma grand-mère reposait dans une urne funéraire chez mon parrain.. Elle était venu me voir dans ce rêve pour me dire où elle était, car depuis tout ce temps je la cherchait..

 

M : Les esprits des défunts et d’autres entités viennent ils souvent te voir en rêve ou bien directement devant toi quand tu es bien éveillée ?

 

C : Je ressens des présences souvent et d’ailleurs je sais que toi aussi tu les ressens aussi.. (SOURIRE)

Mais il est vrai que comme on en mène pas large face à une entité généralement quand je suis pas trop à l’aise je leur demande gentiment de venir me parler dans mes rêves pour éviter de trop me faire peur, surtout la nuit en fait (RIRES)

Mais cela reste un moment assez déroutant généralement. Mais au fond de moi je sais que je suis bien à ma place, en tant qu’intermédiaire entre les vivants et les défunts .. Ce n’est pas pour rien que l’on appelle cela être médium.

 

 

M : Quels sont tes projets dans ce domaine à plus ou moins long terme ?

 

C : Je pense que je ferai mon possible pour exercer ce métier le plus longtemps possible, car je pense être vraiment à ma place encore une fois et je peux surtout enfin être moi même.

Dans l’avenir j’aimerai proposer des consultations directement à domicile, recevoir les consultants.

Mais pour le moment via ton site cela me convient parfaitement et d’ailleurs je tiens encore à te remercier pour cette opportunité que tu m’offre de pouvoir me faire connaître. Merci.

 

M : Je t’en pries, que ferai tu sans moi sinon ? Bah ! Rien ! Faut être honnête un peu..

Cette interview touche à sa fin, as tu une dernière chose que tu aimerai dire aux personnes qui nous lisent ?

 

C : Oui, d’une part que malgré que le monde dans lequel nous vivons n’a ni queue ni tête, il faut garder une lumière d’espoir en soi et essayer d’avancer sur notre chemin de vie comme on le peut malgré les obstacles.. Et comme quelqu’un me l’a souvent dit il faut croire en ses rêves.. Aiii confiiiiaaaaannnnce ! RIRES

 

M : Dès que j’ai fini de rédiger l’interview et qu’elle est en ligne, ça ne te déranges pas trop que je vienne sur toi roupiller un coup, en ronronnant bien sûr ?

 

C : Tu sais que tu es toujours la bienvenue ma petite Minuit que j’aime !

 

M : Ok la viok ! C’est cool ! ……… Moi aussi je t’aime… (clin d’oeil)

 

 

 


Voilà pour cette toute première "interview de la mort qui tue" les ami(e)s, mais rassurez vous ce n'était pas la dernière fois que je donnerai la parole à mon humaine de colocataire. 

J'espère que cela vous aura plus. N'hésitez pas également à nous suivre sur les réseaux sociaux et surtout gribouillez nous un mot après une consultation pour nous faire part de vos avis.. 

 

A très vite ! 

 

Je vous fais une truffe ! 

 

Minuit